samedi 20 mai 2017

Il m’est arrivée d’être courageuse. Une vraie courageuse. Aucun danger ne me forçait à fuir. Un petit soldat courage.Quand j'étais petite. Maintenant ce courage m’accompagne. Je chute pourtant. Souvent. Je me relève. Beaucoup. Quand j’étais enfant, je pavanais mes bobos et divers ecchymoses. Étoilés de rouge. Pour sécher les plaies. De croûtes. Pour brandir mes trophées. C’était ma façon à moi de dire aux autres ma force. Mon courage. Maintenant mon ecchymose est sur le chakra de mon cœur. Personne ne la voit. Même si parfois vous y posez vos yeux ou la main. Dans un frôlement intime. Depuis des mois l’ecchymose est là. C’est le Printemps pour de vrai. Mon ecchymose est en fleur.


Texte M@claire©
Photo Net 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire