samedi 8 juillet 2017

Tout ce que l’on sait de la porte
Comme ouverte ou fermée
Tant de secrets de jours de nuits de vies
Et puis le soir venant
C’est bien elle que l’on referme
On glisse les mots au fond d’une jarre
Délicate et ronde posée là légèrement
Comme oubliée en souvenir
Au pied de la seconde marche
Ce sera la clef sans l’histoire
Comme si de rien n’était
Le cœur oisif


Texte M@claire© Droits Réservés
Photo Elsa Bertrand ©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire