jeudi 10 août 2017

Ajourer la serrure en oubliant les brèches
Faire un ourlet à la nuit
Comme on lance un charme
Pour ne pas voir loin essayer de rester
C’est peu le chemin
Le prendre malgré
Pour la mer
Pour des rêves inspirants
Pour les phrases jamais dites
Et la folle douceur
Sceller le peu qui restera
Se perdre au  ciel
Au bout de la confiance
Pour les mots de l’ami
Les mains de l’amant
Les hortensias dans le vent


Texte et Photo M@claire© - Abbaye de Beauport Côte D'Armor





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire