mercredi 21 juin 2017



Tes mots comme douce violence tant de fois relus comme une leçon une récitation une répétition tes mots comme mort douce comme un cancer lent et sournois tes mots comme regrets tes mots comme une photographie jaunie qu’on aurait oublié là tes mots comme un parfum fragrance tantôt jasmin tantôt cuir de Russie tes mots noirs de délire tes mots épais de brume opaque tes mots au loin qui reviennent en écho tes mots chaleur comme un été brûlant comme un matin câlin tes mots paumes contre corps tes mots comme lèvre humide et baisers ambitieux tes mots comme douche froide comme gouttes larmes tes mots qui brouillent la vue qui roulent comme pierre sur chemin tes mots refrain d’une vieille chanson entendue un jour toujours tes mots croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer tes mots qui s’amusent qui usent tes mots pour ne rien dire et parler de l’essentiel tes mots qui dessinent la mer dentelle tes mots au bord du cœur qui tourbillonnent et se frottent aux yeux des autres tes mots discours de vieux sage qui n’en crois pas un mot tes mots fuite quand ils se noient silencieusement dans la rivière tes mots cailloux qui blessent de tant appuyer là ou ça fait mal tes mots envahissant qui crèvent l’écran sans jamais recevoir la Palme d’Or tes mots qui parlent des autres pour mieux te cacher de toi tes mots bavards qui murmurent les vœux qui se font et défont au gré de vie tes mots éclatant comme un tableau de Cézanne en plein soleil tes mots hilarants comme une BD offerte un jour d’anniversaire tes mots chapelets en prières sans Dieu tes mots méditation tes mots chat patient tes mots yeux perçants qui jamais ne questionnent tant ils ont l’assurance d’être si certain de tout savoir tes mots courageux de tous les combats tes mots bouleversants d’avoir tant fêté nos aïeul tes mots dictionnaires qui veulent en faire voir tes mots d’amour fou qui s’engagent et se dédisent tes mots méprises tes mots aveux tes mots si doux parfois tes mots absents dans mon présent tes mots c’est mon Amérique à moi tes mots c'est mon bord de mer tes mots c'est un aller sans retour tes mots ma bouffée d’oxygène. 
Mon amour tes mots.

Texte M@claire© Droits Réservés
Photo net


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire