dimanche 9 juillet 2017



Le matin parfois se replie sur ton absence
C’est ton souvenir qui me frôle
Dans une éternité qui jamais n’aboutie
Sur un quai en départ
Quand mon souffle retourne les mots
Je renonce aux murmures
Pour mieux retourner vers la vie


Texte M@claire© Droits Réservés
Dessin Siret©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire